Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

13 articles avec culture chinoise

La fête de la lune 2011 : 12 Septembre

Publié le par Madame Feng Shui

  

Le 15° jour du 8° mois, la fête de la mi-automne (Zhongquijie) ou fête de la lune, est célébrée en Chine traditionnellement. La transposition entre le calendrier lunaire (articulé autour des lunaisons) et notre calendrier occidental indique que cette fête tombe le 12 Septembre en 2011.

166209_1810175132351_1179158915_2220097_5465053_n-1-.jpg 

Cette fête est dédiée à la lune, et se déroule durant la nuit de la pleine lune, à une époque où l'astre est le plus rond et le plus lumineux de l'année.

Elle est surtout connue à l'heure actuelle pour être l'époque où l'on mange les célébres "gâteaux de lune" ou Yue Bing.

Nouveauté 2011 : pour la 1ère fois, la mairie du 13° à Paris organise des animations le jour de la fête de la lune : récits de contes, projections puis dégustation de gâteauxde lune, danse des dragons et défilés de lanternes, suivispar un concert donné par les étudiants chinois en musique dans le Parc de Choisy.

 null

Légendes & traditions attribuent de nombreuses origines à cette fête . Elles s'enracinent toutes dans l'hommage qui était rendu au soleil pendant le printemps, expression de la montée du Yang -donc du soleil-, et à la lune pendant l'automne, saison où le Yin -donc la lune- reprend l'avantage. L'origine de cette fête pourrait alors remonter à l'époque des dynasties Wei et Jin, où l'on dansait au clair de lune pour célébrer la fin des moisson. 
 

Des documents de la dynastie Zhou (du 11° siècle à l'an 256 avant notre ère) mentionnent également la mi-automne. Petit à petit, lettrés et nobles rendirent hommage à la lune, lui exprimant leurs sentiments durant cette nuit de pleine lune. La tradition en tout cas gagna l'ensemble du peuple chinois, pour devenir une coutume.

A l'époque Tang (618-901),  le général Li Jing repoussa les assauts du peuple Tujue en dehors des frontières & rétablit la paix ; à son retour, le valeureux vainqueur fut salué par son empereur, Li Shimin, au son des cloches et des tambours, dans la ville de Chang'an. La légende veut qu'un habitant de Chang'an (ville où siégait la dynastie) créa pour l'occasion un gâteau particulier, rond et coloré ; et c'est l'empereur qui décida que manger ce gâteau revenait à inviter la lune. Cette friandise fut donc appelée depuis, gâteau de la lune.

La tradition relate aussi que la révolte des chinois Han contre les mongols Yuan fut déclenchée après que des messages aient été véhiculés à l'intérieur de ces gâteaux de lune : les mongols ne mangaient pas ces douceurs, et ne soupçonnèrent pas qu'à l'intérieur de ces gâteaux se trouvaient le message caché qui contribua à leur perte et à l'avènement de la dynastie Ming : "tuez les barbares le quinzième jour du huitième mois".

fete-de-la-lune-2011-copie-1.jpg

.

Terminons par un fort joli conte : autour de la terre brillaient 10 soleils ; ceux-ci étaient à l'origine d'une sécheresse généralisée. Aussi l'empereur de Chine ordonna à Houyi, le chef des archers,  de tirer dans le coeur de neuf soleils afin qu'un seul et unique soleil illumine notre planète. Une fois l'exploit accompli, l'impératrice Wang remit un filtre d'immortalité à Houyi pour le remercier. Fort épris de sa femme Chang'e, le chef des archers refusa de boire ce filtre qui l'aurait séparé de son épouse. Un homme peu recommandable qui se disait ami de Hou Yi,  Peng Meng, tenta de s'approprier le filtre par la force ; pour éviter qu'un tel être devienne immortel, l'épouse but le filtre, et s'envola alors vers le ciel .... et rejoignit la lune. Depuis, Chang est devenue la fée de la lune.

  

boite 1

 

Le malheureux époux installa alors régulièrement dans son jardin, les nuits de pleine lune, un autel sur lequel il mit les douceurs que son épouse aimait ; par la suite, les villageois alentours en firent autant, y ajoutant force d'enscens afin que Chang'e leur apporte bonheur et bon augure.

 

La légende raconte que la nuit du quinzième jour de la huitième lune, en regardant attentivement cette belle lune ronde, on peut appercevoir Chang'e dans son palais de cristal..... alors, lundi soir prochain, si le temps s'y prête, ayez l'oeil !

C'est autour d'une de cette légende que s'est installée la coutume de présenter ses voeux à la lune de mi-automne. En tout cas, nombre de boites contenant les gâteaux de lune et d'élégantes pochettes destinées à les offrir, rappellent cette jolie légende.   

 

Une fête familiale

Traditionnellement, la famille se réunissait dans la cour de la maison pour admirer la lune, faire des voeux, et déguster fruits et gâteaux de lune.

 

De nos jours, on a gardé l'habitude de sortir admirer cet astre pendant cette nuit du Zhongquijie, mais surtout de se réunir, et de faire de cette nuit une fête familiale, et bien sur dorénavant de se relier par téléphone à ses membres disséminés dans le monde.

Gateau-fete-lune-4.jpg Gateau-fete-lune-1-2011.jpg

 

Les Yue Bing, gâteaux de la lune, sont de forme ronde qui symbolise également l'unité familiale.

 

Gateau-fete-lune-2-2011.JPG  Chaque région, ou famille, a une recette spéciale -parfois secrète- pour ces gâteaux. Leur point commun est d'être ronds, même si on en trouve aussi de forme carrée (mais aux angles bien arondis). Ils ne sont pas très grands, en comparaison de nos  patisseries occidentales, puisqu'ils ont entre 5 et 10cm en moyenne.

Ils sont constiués d'une pâte à base de farine (avec à l'envi un peu d'huile, sucre, oeuf, etc). Leur farce varie au grè des régions, cuisinier(e)s et ingrédients disponibles : oeuf dur salé, pâte ou crème sucrée de soja, haricots rouge, ou mungos, durians, lotus, dattes,  ... 
Madame Feng Shui - Moon Cake

Ces gâteaux sont assez sucrés et riches. Hier une amie chinoise de longue date, commercante dans le quartier chinois du 13° à Paris, m'a confié le conseil suivant : il faut boire du thé bien chaud et en quantité après avoir mangé ces douceurs, afin de les digérer et d'en éliminer le surplux.

IMGP5954.JPG Madame-Feng-Shui---Gateau-de-lune-4.jpg boite-gateaux-2.jpg

 

Ces gâteaux sont assez sucrés et riches.

 null

 

 
La décoration des Yue Bing est soignée : le dessus comporte soit un motif en relation avec leur contenu, soit un idéogramme auspicieux (famille, bonheur le plus souvent).

Les moules qui servaient à les confectionner sont de très beaux objets, comme celui photographié ci-contre, en entier & en détail.


            détail d'un moule pour gâteau de la lune                             détail d'un moule pour gâteau de la lune


 

 

Gateau-fete-lune-3.jpg
 

 

Excellente fête de la mi-automne à tous. 

 

Je vous quitte pour aller fêter, un peu en avance, la fête de la lune : les gâteaux que je vais offrir attendent,sagement dans mon entrée ....

 

 

 
Madame Feng Shui
Sylvie Debeney - Cap Feng Shui -
www.capfengshui.net

Publié dans Culture chinoise

Partager cet article

Repost 0

le lapin et l'année du lapin Xin Mao

Publié le par Madame Feng Shui

Mais qui est donc cet animal dont on parle beaucoup ces jours-ci ? Et que peut-on prévoir pour cette année qui s'ouvre ?

 

Le lapin dans la cosmologie chinoise

lapin8.jpg

Le lapin est un des douze signes de l'horoscope chinois.

La légende veut que Bouddha -ou l'Emperer de Jade, selon les versions de la légende- ayant demandé à tous les animaux de venir le rencontrer avant qu'il ne quitte la terre, douze animaux se présentèrent : par ordre d'arrivée le rat, puis le boeuf,  et le tigre, suivi par le lapin ; ensuite se succedèrent le dragon, serpent, cheval, chèvre, singe, coq, chien et le cochon. Pour les remercier, Bouddha leur attribua une année à chacun ;

Le lapin de métal Xin Mao

Le cycle de base de la cosmologie chinoise se déroule sur années, soit 5 cycles simples de 12 années, combinant ainsi les rameaux ou tiges (Xin, du métal yin pour cette année 2011) et les branches (ce sont les animaux, ici le lapin). Chacun des 5 cycles correspond à un élément (eau, bois, feu, métal, terre).

Une année Xin Mao résulte de la combinaison d'un rameau de métal yin (Xin) et de bois yin (le lapin). Elle se produit donc tous les 60 ans. A noter que les deux éléments sont antinomiques -puisque le métal coupe le bois-, mais de même nature -yin-, donc plus douce que la combinaison bien yang de 2010 (Geng est métal yang et Yin-tigre bois yang).

 lapin-13.jpg

Le lapin et le lapin de métal yin

Dans les traits de caractère du lapin se mèlent à la fois la nature bois yin de l'animal et la tradition chinoise.

Le lapin, ou lièvre, voire le chat pour les vietnamiens, est l'animal  le plus chanceux du zodiaque chinois. On dit de lui qu'il est doux, placide, gentil et apparamment docile.

Dans la tradition chinoise, le lapin est l'emblème de la longévité, que l'on dit venir de sa relation privilégiée avec la lune. En effet, la légende veut qu'il regarde la lune la nuit, assis sous un arbre près d'un rocher, et tenant dans ses pattes l'éllixir de l'immortalité.

En gardant à l'esprit que c'est un animal de bois yin (le bois yin a l'énergie du printemps, de sa croissance et créativité), on comprend qu'il possède un sens artistique, est sensible à la beauté, et qu'il poursuit sans faillir la réalisation de ses objectifs, avec le doigté, la douceur et la grande quantité d'énergie qu'il déploie systématiquement pour ce qui l'intéresse. Il est pacifiste, agréable et déterminé en affaires ;

 

Lorsqu'il en a le choix, le lapin préfère toujours la vie facile et confortable à laquelle il accède sans conflit, car il est astucieux. 

lapin5.jpg
Lapin-Zhong-Yao.jpg

 

L'année du lapin

L'année du lapin est dite être une période placide où l'on se remet des soubressauts du tigre. C'est une année de communication et de résolution des problématiques plus par la persuasion que par la force. C'est également une période favorable aux affaires, où l'en s'enrichit sans trop d'efforts, et où bon goût et raffinement seront mis à l'honneur.

L'année Xin Mao

Mais ces caractéristiques sont empreintes de théorie en ce qui concerne l'année Xin Mao lapin de métal puisque le métal, même yin, vient contrarier le bois yin du lapin. Aussi c'est une année où le lapin est plus robuste (devant résister au métal) et moins enclin aux compromis et où la satisfaction des désirs individuels est omniprésente. Retenons également que c'est une année qui sourit aux créateurs et aux audacieux.

 

Theodora Lau a écrit un livre qui est reste la référence en matière d'horoscope chinois : le grnd livre des horoscopes chinois, chez Philippe Picquier, et qui a été ma source privilégiée de documentation en matière d'horoscope.

 

La cosmologie chinoise met à notre disposition un outil beaucoup plus personnalisé et sophistiqué, le Ba Zi ou huit piliers de destinée, qui définit pour tout individu les 4 binomes -associant chacun un rameau et une branche- correspondant à ses heure, jour, mois et année de naissance. Une prévision réelleement digne de ce nom ne peut que prendre en compte la relation entre chaque composante constitant le Ba Zi d'un individu et le binome de l'année, voire du mois .... Elle décrit alors les influences qui vont se présenter à l'individu de façon significative pendant l'année. Cela ne veut pas dire que les informations ci-dessus ne sont pas vraies, mais cela permet de les mettre en perspective.

 

Je vous souhaite une excellente année du lapin de métal Xin Mao




 

Madame Feng Shui
Sylvie Debeney - Cap Feng Shui - www.capfengshui.net  

Publié dans Culture chinoise

Partager cet article

Repost 0

La voie du Tao ... un autre chemin vers l'être

Publié le par Madame Feng Shui

 

 

Expo-La-voie-du-Tao1.jpgJe vous conseille d'aller visiter cette magnifique expo sur le Taoïsme.

"La voie du Tao ... un autre chemin de l'être"
Galeries nationales du Grand Palais - Paris 8°
31 Mars - 5 Juillet 2010

 

Elle nous enmène dans le flux de la pensée chinoise, traitant la cosmologie & l'ordonnancement de  l'univers, les fondateurs du taoïsme (Lao Zi, Zhang Zi, ...), le panthéon du taoïsme, ses dieux et ses immortels, la quête de longue vie & les moyens d'y parvenir (notamment les alchimies externes & internes), et enfin les rites.

 

Cette expo est richement illustrée par 250 pièces de qualité : calligraphies (textes originaux) et ouvrages reprographiés (passionants !!), magnifiques peintures sur soie, papier de riz, miroirs en bronze, statues et objets, en métal, jade et autres pierres fines, etc....

 

A noter que des évènements intéressants -conférences, lectures & projection documentaires- sont organisés sur les lieux pendant la durée de cette exposition.

 

Bref, .... j'ai vraiment aimé cette visite qui permet d'examiner à loisirs des écrits ainsi que des objets rares & riches en informations.

 

Pour en savoir plus http://www.rmn.fr/presentation-la-voie-du-tao

 

Bon voyage dans l'espace du Tao,

 

 


Madame Feng Shui
Sylvie Debeney - Cap Feng Shui - www.capfengshui.net

 

Publié dans Culture chinoise

Partager cet article

Repost 0

Arts martiaux du mont Wudang

Publié le par Madame Feng Shui


Je viens de voir sur la chaine chinoise CCTVF un documentaire très intéressant, sur les arts martiaux du mont Wudang, avec des commentaires exhaustifs, des références à des maîtres sérieux, et images très parlantes.

Les pratiques sont variées : Tai Qi,  Kung Fu, boxe, Ba Gua Zahnag, travail de l'épée, etc... Au départ techniques de combat, elles mènent également -comme tout art taoïste- à un  équilibre de santé physique & psychique.

Ce reportage est intéressant pour les amateurs ou pratiquants d'arts martiaux. ... mais aussi bien au-delà !
Wudang.jpg

Le documentaire m'a particulièrement intéressé car -au début- il relate le parcours d'un jeune homme qui souhaite s'initier aux arts martiaux du Wudang. Le rapport maître-élève, le cheminement de l'apprenti dans ce contexte y est bien décrit. On y voit Yue Wu -décrit comme l'actuelle référence de ces arts martiaux- raconter ses rencontres et parcours avec ses maîtres successifs ; de belles photos et images de ses maîtres ; Le travail de recherche personnelle qu'il a effectué depuis une trentaine d'années est également bien montré.

Ce qui motive mon article c'est le parallelèle avec l'apprentissage et le cheminement du Feng Shui Traditionnel : au départ le désir sincère d'apprendre, puis la chance (ou celle qu'on se crée) de rencontrer un vrai maître, d'être accepté, le travail dans son assiduité & sa finesse, la recherche, puis un jour -mais pas avant une bonne vingtaine d'années- la transmission.

Ce documentaire s'apelle Siyan ; Il fait partie de la série "A la découverte de la Chine". Il est diffusé sur CCTVF (le canal français de la chaine chinoise), encore aujourd'hui à 16h30 et 22h30. Vous pouvez le visionner directement sur votre télé (certains bouquets de base -comme celui de Free- incluent CCTVF). Il est également accessible sur le site de cctv.com, soit en diffusion simultanée, soit en vidéo (onglet émissions, puis A la découverte de la Chine, et enfin Siyan) mais il faut alors télécharger un petit logiciel d'adaptation.


Je vous souhaite de pouvoir profiter de cette information sur les arts martiaux du Wudang, méconnus en France et haute qualité, et sur leur apprentissage et leur transmission



Madame Feng Shui
Sylvie Debeney - Cap Feng Shui - www.capfengshui.net

Publié dans Culture chinoise

Partager cet article

Repost 0

Le long de la rivière pendant le festival Qing Ming

Publié le par Madame Feng Shui

Publié dans Culture chinoise

Partager cet article

Repost 0

La Cité Interdite de Pékin

Publié le par Madame Feng Shui






Je vous signale une excellente émmission d'Arte sur la Cité Interdite.
Deux documentaires, de chacun 52minutes, seront rediffusés sur Arte le 8 Mai :

1. l'héritage du tyran (ou la construction de la Cité), à 15h05
2. la conspiration de la concubine (ou la vie de CiXi), à 16h.


On trouve dans ces films nombre d'informations intéressantes & inédites.

Le premier documentaire porte sur la construction de la Cité Interdite. Il contient des informations auxquelles on a peu accès depuis l'Europe, ainsi que des prises de vues inédites.

Il inclue même une analyse du Feng Shui, ce qui m'a ravi. Celle-ci est cependant un peu partielle (ne prenant en compte que l'intérieur de cet ensemble, donc s'attachant plus à l'équilibre Yin / Yang qu'à une conception globale incluant l'environnement).

Aussi je me permets de compléter cette information par mon analyse du Feng Shui de la Cité Pourpre Interdite, dans l'article qui suit & que l'on trouve également sur mon site internet.

Le deuxième film retrace la vie de Tseu Hi, plus connue en occident sous le nom de Ci Xi (1835-1908), concubine ambitieuse de l'empereur Xianfeng, qui regna jusqu'à la fin (ou presque) de la dynastie Qing.  Au delà de l'aspect historique, ce documentaire donne dépeint de façon rapide la vie de la Cité Impériale sous les Qing, l'influence de la corporation des eunuques, la coupure avec le monde extérieur.

A ceux qui sont intéressés par la Cité Interdite, je signale deux livres vivants, pleins d'informations et d'anecdotes :
- les memoires d'une dame de cour dans la cité interdite, de Jin Yi, chez Philippe Picquier, col. poche
- les mémoires d'un enuque de la cité interdite, de Dan Shi, chez Philipe Picquier, col. poche


Et enfin, mon article sur le Feng Shui de la Cité Pourpre Interdite, dans la section "articles récents" (ou directement via ce lien)


Madame Feng Shui
Sylvie Debeney - Cap Feng Shui -
www.capfengshui.net

 

Publié dans Culture chinoise

Partager cet article

Repost 0

Medecine Traditionnelle Chinoise, Qi Gong, Taoïsme

Publié le par Madame Feng Shui


Bonjour,

Arte a diffusé hier soir un excellent documentaire : "Le Qi, l'énergie qui guérit".

Ce documentaire présente la Medecine Traditionnelle Chinoise, sous forme notamment d'acupuncture, de pharmacopée, Qi Gong, méditation taoïste et autres techniques de bien-être et longévité. Il est tourné en Chine, chez de nombreux thérapeutes notamment.

"Qi, l'énergie qui guérit" sera rediffusé demain samedi à 9h45, ainsi que le 8 Mai.

Il est également  visionable pendant 7 jours sur le site internet d'Arte : http://plus7.arte.tv/fr/1697480.html

A ne pas rater !

 

Clin d'oeil à ma vielle amie de Lijiang
-dans la province de Yunnan-
qui vendait des petits sachets d'herbes de montagne
(mais expliquait leur bienfaits dans son patoi Naxi !!)



Madame Feng Shui
Sylvie Debeney - Cap Feng Shui -
www.capfengshui.net

Publié dans Culture chinoise

Partager cet article

Repost 0

Les contes de la dynastie Tang

Publié le par Madame Feng Shui

Au cours de la dynastie des Tang (619-907), le conte chinois pris un grand essor ; les fables étaient construites autour de personnages hauts en couleurs. Ces textes étaient connus sous le nom de Chuan Qi (contes étranges) ; ils étaient alors considérés comme une forme de littérature mineure, moins valable que les essais classiques écrits par les lettrés.

Avant la dynastie des Tang, la Chine avait déjà produit de superbes et émouvants récits et légendes. Quelques-unes semblent avoir été indissociables des anciennes fables ; les légendes participaient à l'explication d'une philosophie alors que d'autres servaient aux taoïstes, bouddhistes anisi qu'à des sectes religieuses pour propager la religion. Il existait de nombreuses séries de contes de fées, de contes fantastiques et même de récits de voyages. Les comtes de la période pré-Tang étaient brefs et d'écriture simple.

Les contes et légendes de la dynastie des Tang  sont riches de péripéties et hauts en couleurs. Ils sont imaginatifs, comportent moulte détails et des personnages réalistes. Ils racontent des histoires étranges où les esprits viennent hanter la vie des humains, où les renardes tombent amoureuses des hommes, et où les héros s'efforcent de redresser les torts ... Ils présentent l'intérêt de mèler surnaturel et vie quotidienne, dans le cadre d'oeuvre faciles d'accès et agréables ou distrayants.

Ainsi, un des premiers contes de cette période est : "Un ancien mirroir", de Wang Du (580-640) qui associe plusieurs anecdotes relatives au pouvoir magique des anciens miroirs.

 ...... "La caverne des fées" de Zhang Luo" (660-740), un conte d'environ 10.000 caractères, décrit -avec profusion de détails vivants- comment une certaines nuit l'auteur s'introduisit dans une caverne de fées, et participa à leurs libations, en faisant appel à nombre de dictons populaires et d'images poétiques.

Peu après, les contes d'amour romantique furent très en vogue. Certains de ces contes étaient des tragédies sorties de la vie, d'autres des fables se terminant par une fin heureuse ou triste.

Ainsi, Chen Xuanyou écrivit "l'âme errante" à la fin du huitième siècle, une histoire d'amour entre Wang Zhou et Zhang Qianniang. Malheureusement le père de cette dernière lui ordonna d'épouser un autre homme. Wang Zhou en eu le coeur brisé et partit en bateau pour la capitale. Sur ce bateau, ne pouvant trouver  le sommeil, il entendit vers minuit quelqu'un courrir le long de la berge et reconnut sa bien-aimée Zhang Qianniang qui venait le rejoindre. Ils se rendirent au Sichuan où ils vécurent ensemble pendant cinq ans et eurent deux fils. Alors ils décidèrent de retourner à l'ancienne demeure de Qianniang. A leur grand étonnement, ils y trouvèrent une autre Qianniang malade et alitée. Soudainement les corps des deux femmes se fondirent en un seul, car c'était l'âme de Qianniang qui s'était enfuie avec Wang. 

La fée renarde, de Shen Yiji (750-800), raconte comment l'amour naquit entre une fée renarde et un jeune homme nommé Zheng. C'est une histoire très vivante ; sous la forme d'une très belle jeune femme, la renarde restera fidèle à son amant. Quand elle sera tuée, Zheng ne pourra l'effacer de sa mémoire.
Ce conte que j'aime beaucoup & qui illustre à plus d'un titre la vie sous la dynastie Tang, figurera prochainement sur ce blog.

Au delà des nombreuses histoires d'amour, les contes et légendes Tang permettent aussi de mettre en scène la vie quotidienne, ainsi que les aspirations et mécontentements. Par exemple, Li Gongzuo écrivit son célère "Gouverneur de l'Etat tributaire du Sud" où il exprime avec réalisme la psychologie des bureaucrates sou sles Tang.

A la fin de la dynastie Tang, la situation politique s'agrava jusqu'à un grand soulèvement paysan, et les récits mettent alors en scène des héros surhumains ou de chevaliers. "L'homme à la barbe fleurie" de Du Guangting appartient à ce genre, même s'il se différencie des autres contes de ce type par sa loyauté à la dynastie Tang. Le mystérieux personnage à la barbe fleurie est un homme d'épée.

L'intérêt de ces contes et légendes est qu'ils mettent en scène des êtres surnaturels, reflets de la culture chinoise, tout en nous renseignant sur les conditions sociales de ces périodes troublées.

L'ouvrage de référence pour cet article est "Contes & légendes de la dynastie des Tang, la fée renarde", éditions Littérature Chinoise-Pékin.




Madame Feng Shui
Sylvie Debeney - Cap Feng Shui - www.capfengshui.net

Publié dans Culture chinoise

Partager cet article

Repost 0

Tao Te King : la pensée du jour

Publié le par Madame Feng Shui



Trente rayons convergent au moyeu
mais c'est le vide médian
qui fait marcher le char.

On façonne l'argile pour en faire des vases,
mais c'est du vide interne
que dépend leur usage.

Une maison est percée de portes et de fenêtres,
c'est encore le vide
qui permet l'habitat.

L'Etre donne des possibilités,
c'est par le non-être q'uon les utilise.


Lao-Tseu
Recueil du Tao-Te-King (traduction Liou Kia-Hway ; ed Gallimard)




Madame Feng Shui
Sylvie Debeney - Cap Feng Shui -
www.capfengshui.net

Publié dans Culture chinoise

Partager cet article

Repost 0

Poème de Li Bai

Publié le par Madame Feng Shui

 
Pensées nocturnes  

Devant mon lit, j'aperçois un rayon de lune
la terre serait-elle couverte de givre ?
Je lève la tête, et regarde la lune
Je baisse la tête, et songe à mon pays natal
 

Li Bai (appelé également Li Po) est un poète réputé de l'époque des Tang qui vécut de 701 à 763. Né dans le Sichouan, il fit de brillantes études, puis devint un lettré et erudit reconnu dans sa Province. Il partit à Chang Nang, à la cour de l'Empereur Ming Hoang, où grâce à son mécène le ministre Ho Tchi Chang puis à l'Empereur lui-même, il devint un poète réputé. 

Ce cout poème, Pensées Noctures, est très connu en Chine, notamment par les enfants qui l'apprennent à l'école, ... ainsi que les étudiants de Chinois!


Madame Feng Shui
Sylvie Debeney - Cap Feng Shui - www.capfengshui.net

Publié dans Culture chinoise

Partager cet article

Repost 0

1 2 > >>