L'expertise la plus étonnante que j'ai faite (en 2 actes)

Encore une histoire véridique, et celle-ci est tellement incroyable que je en suis toujours ébahie (ou presque !)., 

1° acte
L'histoire commence au tout début de ma carrière, en 2001 ; je ne pratiquais alors le Feng Shui que depuis 2 bonnes années, et ce qui m'était demandée alors était un sacré challenge, car cela comportait de fortes implications financières, et que c'était pour un ami très proche (donc une implication affective !!!).

Cet ami avait signé une promesse d'achat pour un appartement faisant partie d'un immeuble début XX° siècle qu'un marchand de bien vendait "à la découpe", à un prix d'autant plus modique que tout était en piteux état  ; c'était à première vue une bonne affaire. Mais les semaines passant, le doute s'était installé dans son esprit, et il se demandait s'il ne vaudrait pas mieux renoncerà cet achat. Mais cela entrainerait alors la  perte des 10% du prix du bien qu'il avait déjà versés, et qui représentait toutes ses  économies !

Il m'avait demandé d'abord une expertise de Feng Shui pour aménager son futur appartement, puis sa demande devint  d'évaluer le potentiel du lieu.

Nous nous rendons sur les lieux un dimanche ; l'appartement était encore habité, mais il était impossible de le visiter. Mon ami avait fait un plan approximatif, et vu la configuration de l'appartement - un rectangle tout en façade- un premier audit extérieur pouvait suffir à "dégrossir le terrain".

D'abord l'immeuble dont l'appartement fait partie :
Il est au fond d'une cour entourée de bâtiments assez hauts, de forme non régulière car de petites annexes (toilettes, arrière-cuisine d'un restaurant) ont été rajoutées au fil du temps. On y accède de l'extérieur par une porte cochère sur rue, puis par un couloir qui traverse l'immeuble sur rue.  
Notre immeuble est presqu'en face de cette arrivée de Qi.

L'observation de "la bouche de Qi" (ou son arrivée) depuis la porte de notre immeuble est déterminante, car renseigne sur la qualité des flux parvenant aux habitations du bâtiment (via la porte ou les fenêtres). 
Les conclusions ne sont pas encourageantes :
- l'arrivée de Qi est toute petite : le couloir menant à la cour étant peu large
- le Qi est abimé par le passage dans ce couloir, puis par les angles formés par 2 petites annexes
- la cour est de taille réduite (donc peu de possibilité d'accumuler le Qi entré, ni de recevoir de façon significative les influx venant du ciel car l'enceinte de la cour est haute)
- il n'y a pas de sortie du Qi non plus, donc pas de renouvellement

Madame Feng Shui : lopanAprès l'observation, je passe aux mesures avec mon lopan, la boussole géomantique propre au Feng Shui Traditionnel (l'objet carré & rouge en médaillon en haut à droite) qui indique le degré précis de  :
- d'abord la façade
- puis le flux entrant, donc de la porte cochère.

Ces 2 mesures indiquent que non seulement ce flux n'est pas porteur, mais surtout qu'il est très destructeur.
La formule chinoise qualifiant une relation nocive entre la direction d'un flux et d'une façade porte le nom de "les 8 chemins de destruction" ; on la trouve rarement, mais cette fois-ci on l'a bel & bien !

La situation est d'autant plus mauvaise que l'arrivée du flux est proche (une dizaine de metres à peine car la cour est petite), et qu'il est de mauvaise qualité.

Il y avait bien sur d'autres paramêtres à mesurer, mais ce qui a été détecté, ce n'était pas la peine d'aller plus loin. Même la qualification du flux de la rue n'était pas nécessaire puisque le Qi était abimé & destructeur pour l'immeuble qui nous intéresse. Par contre, j'ai repris un certain nombre de fois mes mesures du flux destructeur, en différents points par rapport à la porte, puis aux fenêtres de l'escalier ...

Mon ami n'acheta donc pas cet appartement. Il dû se bagarer un peu pour récupérer un maximum de son dépot initial, mais j'avais optimisé le Feng Shui du lieu où il habitait ...

Fin du 1° acte !


2° acte
En 2006, une cliente me demande de venir expertiser son appartement que son propriétaire veut vendre ; elle pense sérieusement à l'acheter, ou à négocier une indemnité d'expulsion puisqu'elle est locataire d'un appartement loi 1948, donc difficile à mettre dehors, mais aussi impossible pour elle de retrouver un loyer aussi avantageux. Elle rajoute "vous verrez, le contexte est particulier".

Elle ne me donne pas l'adresse, mais vient me chercher au métro. Absorbée par notre discussion sur le chemin, je note que je suis déjà passée dans cette rue, puis que je connais cette porte cochère. Pas le temps de m'en dire plus, ma cliente a ouvert cette porte, et je découvre une cour en chantier, jonchée de gravas, matériels, cables électriques ; ce qui me saute aux yeux, ce sont les banderoles oranges fluos posées sur la façade du bâtiment façe à nous "Danger de mort" !

Puis je reconnais l'immeuble et la cour !

Ma cliente m'explique que depuis 2001, un promoteur a revendu l'immeuble à un second, qui l'a revendu à un troisième ; des travaux de rénovation durent depuis des années ; les entrepreneurs ne sont pas payés et abandonnent le chantier ; l'électricité a été coupée.

Madame Feng Shui : fontaineMa cliente est la seule à avoir vaillament résisté à toutes les tentatives d'expulsion, et occupe un petit appartement au dernier étage, en payant un loyer insignifiant. Elle a réussi à obtenir que l'électricité soit maintenue dans son appartement, d'où la profusion de cables et de mises en garde colorées d'EDF !

Quelle belle démonstration de la nocivité d'un flux "8 routes de destruction"; et de l'intérêt du Feng Shui !

Evidemment je lui conseille de ne pas acheter, et lui donne des indications pour optimiser son Feng Shui. L'appartement étant situé au dernier étage, il est possible de mettre à profit des flux arrivant en hauteur ; je les intègre dans mes recommandations de Feng Shui.

Mais surtout, je m'appuie sur l'école des étoiles volantes, pour lui proposer de mettre une petite fontaine à eau dans un endoit que je lui indique très très précisémment ; celle-ci va permettre de dynamiser et diffuser les influx annuels porteurs.

La fontaine va bien travailler d'ailleurs.



épilogue
Ma cliente m'appelle 3 mois après pour me dire qu'elle sort de chez le promoteur-propriétaire des lieux avec un gros chèque, ayant particulièrement bien négocié son départ des lieux (avec un vieux copain avocat qui l'avait recontacté "par hasard" ces derniers temps !!).
Elle est ravie.... et a besoin d'un nouvel audit de Feng Shui pour visiter l'appartement qu'elle envisage d'acheter maintenant.



moralité de l'histoire
Au minimum, deux marchands de bien ont fait un mauvais investissment !

Nous sommes au 3° millénaire, à une époque où les cultures sont en relation les unes avec les autres. Il est vraiment domage que le Feng Shui soit encore parfois considéré comme une pratique farfelue, alors que le Feng Shui Traditionnel est un outil fin et puissant de décodage de l'impact de notre environnement sur la vie qutodienne !




Note : En plus des histoires d'audits/expertises qui se trouvent sur ce blog, on peut trouver d'autres exemples de mes réalisations de Feng Shui sont sur mon site internet : www.capfengshui.net/realisation-feng-shui.html

Madame Feng Shui
Sylvie Debeney - Cap Feng Shui - www.capfengshui.net