La fête de la lune : 22 Septembre 2010


Le Quinzième jour du huitième mois est célébré en Chine, traditionnellement, la fête de la mi-automne (Zhongquijie), appelée également fête de la lune. La transposition entre le calendrier lunaire (articulé autour des lunaisons) et notre calendrier occidental indique que cette fête tombe le 22 Septembre en 2010.

illustration fête de la lune

Cette fête est dédiée à la lune, et se déroule durant la nuit de la pleine lune, à une époque où l'astre est le plus rond et le plus lumineux de l'année.

Elle est surtout connue à l'heure actuelle pour être l'époque où l'on mange les célébres "gâteaux de lune" ou Yue Bing.
 null


En fait, elle est beaucoup plus que cela ... Et les légendes & traditions lui attribuent de nombreuses origines.

Elles s'enracinent toutes dans l'hommage qui était rendu au soleil pendant le printemps, expression de la montée du Yang -donc du soleil-, et à la lune pendant l'automne, saison où le Yin -donc la lune- reprend l'avantage. L'origine de cette fête pourrait alors remonter à l'époque des dynasties Wei et Jin, où l'on dansait au clair de lune pour célébrer la fin des moisson. 

Des documents de la dynastie Zhou (du 11° siècle à l'an 256 avant notre ère) mentionnent également la mi-automne. Petit à petit, léttrés et nobles rendirent hommage à la lune, lui exprimant leurs sentiments durant cette nuit de pleine lune. La tradition en tout cas gagna l'ensemble du peuple chinois, pour devenir une coutume.

A l'époque Tang (618-901),  le général Li Jing repoussa les assauts du peuple Tujue en dehors des frontières & illustration fête de la lunerétablit la paix ; à son retour, le valeureux vainqueur fut salué par son empereur, Li Shimin, au son des cloches et des tambours, dans la ville de Chang'an. La légende veut qu'un habitant de Chang'an (ville où siégait la dynastie) créa pour l'occasion un gâteau particulier, rond et coloré ; et c'est l'empereur qui décida que manger ce gâteau revenait à inviter la lune. Cette friandise fut donc appelée depuis, gâteau de la lune.

La tradition relate aussi que la révolte des chinois Han contre les mongols Yuan fut déclenchée après que des messages aient été véhiculés à l'intérieur de ces gâteaux de lune : les mongols ne mangaient pas ces douceurs, et ne soupçonnèrent pas qu'à l'intérieur de ces gâteaux se trouvaient le message caché qui contribua à leur perte et à l'avènement de la dynastie Ming : "tuez les barbares le quinzième jour du huitième mois".

boite-1.jpgTerminons par une fort jolie légende, celle de Hou Yi, le prince des archers, auquel l'impératrice Wang Céleste remit un filtre d'immortalité. Fort amoureux de sa femme Chang'e, le prince refusa de boire ce filtre qui l'aurait séparé de son épouse. Un homme peu recommandable qui se disait ami de Hou Yi,  Peng Meng, tenta de s'approprier le filtre par la force ; pour éviter qu'un tel être devienne immortel, l'épouse but le filtre, et s'envola alors vers le ciel .... et rejoignit la lune.

illustration fête de la mi-automneLe malheureux époux installa alors régulièrement dans son jardin les nuit de pleine lune, un autel sur lequel il mit les douceurs que son épouse aimait ; puis les villageois alentours en firent autant, y ajoutant force d'enscens afin que Chang'e leur apporte bonheur et bon augure.

 

 

C'est probablement autour de cette légende que s'est installée la coutume de présenter ses voeux à la lune de mi-automne. En tout cas, nombre de boites contenant les gâteaux de lune et d'élégantes pochettes destinées à les offrir, rappellent cette jolie légende.             

 pochette-1.jpg  boite-gateaux-2.jpg

 

Traditionnellement, la famille se réunissait dans la cour de la maison pour admirer la lune, faire des voeux, et déguster fruits et gâteaux de lune.

De nos jours, on a gardé l'habitude de sortir admirer cet astre pendant cette nuit du Zhongquijie, mais surtout de se réunir, et de faire de cette nuit une fête familiale, voire de nos jours de se relier par téléphone à ses membres disséminés dans le monde.

 

 La forme ronde des Yue Bing symbolise l'unité familiale.

Madame-Feng-Shui---Gateau-de-lune-4.jpg
Chaque région, ou famille, a une recette spéciale -parfois secrète- pour ces gâteaux. Leur point commun est d'être ronds, même si on en trouve aussi de forme carrée (mais aux angles bien arondis). Ils ne sont pas très grands, comparés à nos patisseries occidentales, puisqu'ils ont entre 5 et 10cm en moyenne.

Ils sont constiués d'une pâte à base de farine (avec à l'envi un peu d'huile, sucre, oeuf, etc). Leur farce varie au grè des régions, cuisinier(e)s et ingrédients disponibles : oeuf dur salé, pâte ou crème sucrée de soja, haricots rouge, ou mungos, durians, lotus, dattes,  ... 
Madame Feng Shui - Moon Cake

  

 null

 
 
La décoration des Yue Bing est soignée : le dessus comporte soit un motif en relation avec leur contenu, soit un idéogramme auspicieux (famille, bonheur le plus souvent).

Les moules qui servaient à les confectionner sont de très beaux objets, comme celui photographié ci-contre, en entier & en détail.


            détail d'un moule pour gâteau de la lune                             détail d'un moule pour gâteau de la lune


Je vous souhaite une excellente fête de la lune.






Madame Feng Shui
Sylvie Debeney - Cap Feng Shui - www.capfengshui.net