fête des amoureux - 16 Aôut 2010

Le 7° jour du 7° mois, on célèbre en Chine la nuit du septième mois, ou Qixi.

 

Cette fête est également appelée Qiqiaojie, ou fête où les jeunes filles montrent leur compétence, car traditionnellement les jeunes filles faisaient une démonstration de leurs compétences domestiques.

 

A cette occasion, l'histoire du bouvier & de la tisserande prend toute son ampleur car elle est d'actualité : en effet, la veille de Qixi, donc à la fin de l'été, les étoiles Altaïr et Véga sont très haut dans le ciel, évoquant cette belle histoire d'amour ; c'est pour cela qu'on appelle également cette fête, la fête des amoureux.

 

Chine-2.jpg

Un jeune bouvier, Niulang, rencontre sur son chemin sept sœurs fées se baignant dans un lac. Encouragé par son compagnon taquin le bœuf, il vole leurs vêtements et attend de voir ce qui va se passer. Les sœurs fées choisissent la plus jeune et la plus belle d'entre elles, Zhinu (ou tisserande) pour récupérer leurs vêtements, ce qu'elle fait ; mais le bouvier la voyant nue, elle doit accepter de l'épouser.

 

Les deux époux vivent un bonheur sans tâche, jusqu'à ce que  la déesse des cieux découvre qu'un simple mortel a épousé une des jeunes fées, et jalouse, dessine une large rivière (la voie lactée) dans le ciel pour séparer éternellement le bouvier (Altaïr) et la tisserande (Véga).

 

Il existe une variante de cette histoire dans laquelle c'est l'empereur des cieux qui sépare les amoureux afin qu'ils se consacrent à nouveau à leur travail.

 

 

La tisserande passera donc dorénavant son temps à travailler tristement sur son métier à tisser pendant que son mari prend soin de leurs deux enfants.

 

Les deux amants peuvent cependant être réunis une fois par an, où un pont les relie. Ce pont est formé par des myriades de pies ; la culture chinoise fait parfois allusion à ce "pont de pies".

 

La nuit du 7° jour du 7° mois est célebrée par des offrandes de fruits et de cucurbitacées pour appler à leur intention la dextérité et l'ingéniosité de la tisserande. On déguste également des beignets en forme de fruits, fait avec de la farine, du miel et du saindoux.

 

 

Madame Feng Shui
Sylvie Debeney - Cap Feng Shui - www.capfengshui.net