Les différentes écoles de Feng Shui

Publié le par Madame Feng Shui


Qui pianote sur internet, ou tout simplement tend l'oreille aux conversations autour de lui, se retrouve rapidement face à un foisonnement de concepts ou de lignées, d'écoles, avec des dénominations mutiples. Il y a deux raisons principales à cela :


D'abord, sur le vaste territoire de la Chine, nombre de maîtres ont mis en place des lignées qui, tout en ayant les mêmes bases, ont été créées dans des réalités géographiques ou sociales différentes, auxquelles elles sont adaptées : certains systèmes ont été conçus et expérimentés durant des générations, dans des régions de plaines, et ne sont efficaces qu’en terrain plat ; il en est de même pour les régions de montagne.
 


Ensuite, le savoir a été disséminé au moment de la Révolution Culturelle Chinoise, experts ou maitres ayant émigré soit en Asie -vers la Malaisie, TaiWan, Hong Kong, Singapour principalement-, soit aux Etats-Unis. Ces errudits n'ont souvent pu enmener -dans le meilleur des cas- que peu d'écrits classiques. La pluspart n'ont pas eu le temps ensuite de transmettre leur savoir-faire et leur expérience. Des écoles sont ainsi nées, crées par des élèves qui n'avaient pas reçu un enseignement exhaustif.

Les écrits classiques se réfèrent à trois systèmes :

- le San He (ou 3 accords)
- le Ba Zhai (ou 8 demeures
- le San Yuan (ou 3 cycles).


Le San He :
Cette école s'intéresse à l'environnement, qu'elle considère comme facteur fondamental de la qualité du Qi, ou souffle.
Ellle met littéralement en scène :
- les montagnes, collines, ... c'est à dire tout masse inerte, donc yin
- les cours d'eau, lacs, ... c'est à dire tout masse en mouvement, donc yang
- la maison, qui vient compléter la trilogie que l'on retrouve dans toute la cosmologie chinoise.
en savoir plus sur le San He -> dans un prochain article


Le Ba Zhai :

Les différentes parties, ou zones d'un bâtiment n'ont pas la même qualité énergétique.
L'école du Ba Zhai identifie 8 demeures ou 8 secteurs dans tout local. 4 secteurs sont porteurs d’une qualité vibratoire, tandis que les 4 autres secteurs sont d’une nature radicalement opposée. Il en est de même pour les directions qui leur correspondent.
Tous les êtres humains n'ont pas la même relation avec ces 8 secteurs. La clef du décodage de cette relation passe par le calcul d'une clef, également appelée chiffre kua, à partir duquel on peut identifier les 4 secteurs/directions favorables, et les 4 autres défavorables.
en savoir plus sur le Ba Zhai -> dans un prochain article

 

Le San Yuan :
L'école des San Yuan pose le temps comme priorité. La répartition des souffles évolue au fil du temps. La qualité du Qi présent sur une porte d'entrée par exemple, n'est pas la même selon les années, ou les cycles d'années.
L'école du San Yuan décode la variation de ces souffles, et donne un outil très opérationnel pour qualifier la qualité du Qi présent dans un local, ou ses environs très proches, à un moment donné.

en savoir plus sur le San Yuan -> dans un prochain article


 


Toutes ces écoles de Feng Shui Traditionnel chinois s'appuient sur les bases et ouvrages classiques. Elles font toutes appel -à un moment ou un autre de l'analyse- à des repères spatiaux précis, donc à un lopan ou boussole géomantique chinoise.

En Feng Shui Traditionnel, il y a une constante incontournable : le Nord ... est au Nord, c'est à dire dans la direction indiquée par l'aiguille aimantée de la boussole ; le Sud est à l'opposé, etc...


Les 3 écoles de Feng Shui évoquées ci-dessus sont toutes basées sur une expérimentation solide, menée en différentes régions de Chine et au fil de siècles et de générations d'experts ou de maîtres (un maître étant défini rapidement comme un expert confirmé par la pratique, par sa sagesse, et par son maître, et transmettant son savoir à des élèves).

De nos jours, le consultant de Feng Shui avisé récolte des informations de ces 3 écoles, les croise ou sélectionne celle(s) qu'il choisit d'appliquer dans le cas qu'il traite. Par exemple,
une technique peut donner des résultats sur le long terme, à l’échelle d’une vie humaine, alors qu’une autre produit des effets extrêmement rapides, et  sera donc particulièrement prisée dans nos sociétés.



Madame Feng Shui
Sylvie Debeney - Cap Feng Shui -
www.capfengshui.net

Publié dans Feng Shui

Commenter cet article